Robe Curnier

Tout autour de cette robe, il y a la lumière blanche qui brûle les yeux, l’odeur du sel sauvage et de la plume chaude envasée.

robe-curnier-détail

Version allons dîner

La robe Curnier s’adapte à toutes les tailles, se porte avec ou sans la ceinture fournie. Avec des espadrilles catalanes ou des chaussures chics mais jamais pimpantes. Avec des cheveux courts ou longs relevés en chignon ébouriffé.
Les plumes ni ne chatouillent ni ne picotent. Elles caressent tout juste le cou.
Ici le tissu choisi est du lin lavé noir.

La grâce des flamants

Les plumes sont glanées en Camargue, en compagnie des flamants, après leur mue. Bien souvent elles sont ramassées dans la boue saumâtre. Elles sont ensuite lavées, séchées et lissées à la main une à une.

plumes-flamants-roses
Robe-Curnier-quilles
Robe-Curnier-Sol

Le prototype

Le prototype de la robe Curnier a été réalisé en drap de coton, testé et ajusté pour femme et pour homme.
Les photos ont été prises devant des œuvres de Brandon Opalka, Iris Marchand et des quilles de l’atelier Organic à la galerie Lhoste à Arles.

Robe-Curnier-Mélanie-Bellue
vRobe-Curnier-Mélanie-Bellue-dos
vRobe-Curnier-Mélanie-Bellue-dos
vRobe-Curnier-Mélanie-Bellue-dos